Michel Pébereau : la dette française est alarmante

La dette française à 100 % du PIB est devenue alarmante.

Sérieux ?

Sachez aussi que votre fonds euros… c’est de la dette française « alarmante ». Vous devriez être donc… « alarmé » !

Pour Pébereau, il faudrait réduire considérablement les dépenses publiques.

C’est une évidence. Mais on coupe où ? Et comme personne ne veut couper, car couper ça fait mal, personne ne fait rien !

D’où mon raisonnement qui consiste à dire que désormais, les conséquences d’une politique économique permettant d’éviter la faillite et les conséquences de la faillite sont assez proches. Du coup, lâchement, nous attendrons de percuter le mur.

Charles SANNAT

« Onze ans après un premier rapport, Michel Pébereau s’associe à un document dénonçant la dérive des finances publiques. La baisse des dépenses doit être «immédiate, transversale et pérenne», insiste-t-il.
Plus de dix ans après un premier rapport qui alertait sur la situation de la dette publique française – laquelle dépassait alors tout juste les 1000 milliards d’euros -, Michel Pébereau reprend la plume. Force est de constater que la dette a doublé depuis son premier cri d’alarme, le président d’honneur de l’Institut de l’entreprise revient cette fois-ci sur l’impérieuse nécessité de réduire la dépense publique. C’est un sujet «presque absent du débat présidentiel», a déploré ce mercredi l’ancien patron de BNP Paribas. Aujourd’hui, il se dit «surpris» de… »

La suite sur LeFigaro.fr ici