IMPORTANT ! Chine : les réserves de change ont fortement reculé en 2016

Cet article de La Tribune revient sur un sujet très important sur lequel il convient de garder un œil attentif !

« Pékin a vu ses réserves de devises reculer de 320 milliards de dollars l’an passé. Le fruit d’une intervention massive pour contenir la chute du yuan.
La Chine puise dans ses réserves. En 2016, les réserves de changes de la République populaire ont reculé de près de 320 milliards de dollars. Pékin dispose cependant encore d’un large matelas de sécurité de 3 011 milliards de dollars, les plus importantes réserves de change du monde.

La banque centrale chinoise avait indiqué que sur le seul mois de décembre, le recul était de 41 milliards de dollars. La Chine vend des devises en termes nets depuis six mois consécutifs. En novembre, 70 milliards de dollars avaient dû être utilisés. Comme l’indique l’administration chinoise, « les efforts de la banque centrale pour stabiliser le renminbi (yuan) constituent la principale raison » de cette chute des réserves. »

Il s’agit  là, à mon sens, plus d’un habillage que de la réalité car les Chinois n’ont pas du tout intérêt à empêcher la baisse de leur monnaie. Plus le yuan est faible, mieux c’est pour les exportateurs chinois.

Baisse du yuan de 7 %

« Le yuan a reculé de 7 % en un an face au dollar, dans le cadre d’un régime qui a été largement libéralisé pour permettre à la devise chinoise d’intégrer le calcul des Droits de Tirage Spéciaux, la « monnaie mondiale » du FMI. Avec le ralentissement de la croissance, la politique de resserrement monétaire engagée par la FED et l’élection d’un Donald Trump qui semble déterminé à jouer la carte protectionniste, les capitaux internationaux ont tendance à quitter l’ex-empire du Milieu. »

Oui, disons qu’avec la hausse des taux, le dollar remonte car il est plus rentable de détenir ses actifs en dollars que dans d’autres monnaies comme l’euro par exemple où les taux sont encore négatifs. Est-ce néanmoins suffisant pour expliquer la baisse des réserves de changes chinoises ?

Car si les réserves baissent, cela veut dire qu’il n’y aurait plus d’excédent commercial, ce qui se verrait dans la croissance chinoise qui devrait s’effondrer !

L’une des explications possibles c’est que la Chine achète massivement des actifs à l’étranger pour changer ses dollars contre du tangible sonnant et trébuchant ! Forêts, terres agricoles ou encore usines, entreprises et savoir-faire, sont autant d’emplettes que font nos amis chinois, qui commencent même à faire braire nos voisins allemands, trouvant nettement moins drôle de se faire racheter leurs fleurons par l’empire du Milieu.

Charles SANNAT

Source ici