1 Bitcoin = 1 once d’or… puis patatras !!

Lorsque le Bitcoin monte, je reçois un paquet de courriels de mes lecteurs amoureux de la cryptomonnaie numérique. Des hourras et autres cris de joie, des « on vous avait bien dit d’acheter du Bitcoin », ou des « Sannat vous ne comprenez rien ».

Je ne suis pas, encore une fois, l’ennemi du Bitcoin. Vous pouvez vous amuser avec cette monnaie électronique, spéculer dessus et jouer à la cacher dans les entrailles de votre disque dur ou dans les arcanes du cloud. Bon vous chante.

Je vous dis juste que pour le moment, le Bitcoin n’est ni un instrument de stockage de valeur, ni un instrument d’échange accepté partout, ni un instrument comptable.

Le Bitcoin n’a aucun attribut de ce qui fait la monnaie. Cela ne veut pas dire qu’il n’a aucune valeur. Son cours en est la preuve.

Cela veut simplement dire qu’il faut acheter le Bitcoin pour ce qu’il est et pas pour ce qu’il n’est pas. Le comparer à l’or est une erreur fondamentale. L’or a une existence physique. Pas le Bitcoin. Cette seule différence est essentielle. Cela n’a rien à voir.

En tout cas, le Bitcoin a atteint les 1 150 $, soit l’équivalent du prix d’une once d’or mardi à la mi-journée, avant de s’effondrer de 22,5 % à 895 $ en quelques heures.

En deux mois, le cours du Bitcoin s’est envolé de plus de 60 % ! Énorme. Tout simplement.

A priori, le Bitcoin est en bulle et ses corrections toujours aussi violentes que ses envolées.

Vous pouvez donc jouer avec le Bitcoin si le cœur vous en dit.

Pour la sécurité, misez plutôt sur les actifs tangibles : or, terres, maisons à la campagne…

Charles SANNAT